La joueuse des Gee-Gees Fannie Desforges est la championne du Red Bull Crashed Ice

L’équipe féminine de hockey des Gee-Gees compte maintenant dans ses rangs une championne mondiale, après que Fannie Desforges ait patiné vers la victoire au Championnat du monde du Red Bull Crashed Ice qui avait lieu à Québec, le week-end dernier.

Portant fièrement ses bas de hockey grenat et un logo des Gee-Gees sur son casque, Desforges a réussi le temps le plus rapide, vendredi, lors des courses de qualification. Fidèle à sa réputation avec les Gee-Gees, elle a explosé dès l’ouverture de la barrière pour amorcer la course finale, samedi, ce qui lui a permis de prendre la position de tête si importante dans cette compétition. Elle a ensuite patiné vers la victoire sans tracas, samedi soir, devant plus de 100 000 spectateurs.

« À la fin du dernier saut, je croyais qu’elle était tout juste derrière moi », a mentionné Desforges, énergique, en tentant de décrire ses pensées lorsqu’elle a traversé la ligne d’arrivée. « Je ne savais pas que j’étais si loin devant, je voulais seulement rester sur mes pieds. »

Desforges avait participé à la compétition l’année dernière et elle avait terminé cinquième au total. Elle note que cette expérience a fait la différence pour lui permettre de monter sur le podium cette fois, particulièrement puisque des séances d’entraînement ont été annulées en raison de la température douce.

« L’année dernière, j’ai réalisé que je devais plus patiner, qu’on doit en fait se pousser et non seulement se laisser descendre sur la piste. La course cette année était plus rapide, elle nécessitait moins de technique et il fallait plus de vitesse. »

L’athlète originaire de Fournier, en Ontario, qui a reçu le surnom de Fearless Fannie, mais elle admet qu’elle était « un peu nerveuse » avant la course finale, connaissant les adversaires qui se trouvaient à ses côtés. Elle a battu la gagnante de l’année dernière, la Finlandaise Kyhala Salla, et sa compatriote canadienne, la coureuse expérimentée, Marquise Brisebois.

Dorénavant, Desforges sera celle à battre, et elle prévoit continuer de participer à l’évènement. Présentement, l’épreuve présentée à Québec est la seule parmi les quatre villes participantes où une compétition féminine est organisée. Si les choses changent, Desforges aimerait bien prendre part aux courses internationales.

L’athlète de l’Université d’Ottawa, Dominique Lefebvre, s’est également qualifiée pour le championnat en réussissant son meilleur temps personnel (1:09,44), vendredi, ce qui lui a donné une 14e position. Lefebvre a toutefois chuté en quart de finale et son parcours s’est arrêté ainsi.

« Je suis très content pour Fannie, ce fut tout un spectacle », a souligné l’entraîneur-chef de l’équipe féminine de hockey des Gee-Gees, qui soutient ses athlètes qui souhaitent participer à ces sports extrêmes. « Fannie est une athlète hors pair et elle nous a démontré qu’elle est très rapide, et surtout très concentrée. Elle nous a tous rendus très fiers, on ne peut pas se vanter tous les jours d’être championne du monde… Mais Fannie peut maintenant le faire et savourer sa victoire. »

1 réponse “La joueuse des Gee-Gees Fannie Desforges est la championne du Red Bull Crashed Ice”

Répondre